Close

Heidegger, l’être pensé

35.00

Catégorie : Product ID: 1793

Description

Le discours heideggerien sur l’Etre séparé des étants, c’est-à-dire des choses, êtres vivants compris, ne serait-il encore qu’un discours théologique ? Ne serait-il encore. ou une présentation différente, qu’un discours métaphysique ? Ou serait- il réellement la pensée inaugurale
d’un nouveau départ ? L’analyse critique de ce qu’écrit Heidegger permet de répondre sans détour : il se situe dans la ligne de pensée platonico-chrétienne. La prolongeant, il s’efforce d’abord de neutraliser la pensée explosive de Nietzsche, dont la puissance subversive bouscule la théologie et la métaphysique, et tente ensuite de créer les conditions propices à un renouveau métaphysique. Il radicalise, parallèlement, la théologie avec un Etre-Dieu plus divin que le Dieu judéo-chrétien. L ‘Etre heideggerien, substitut philosophique d’un Dieu à la dérive , Dieu de la métaphysique poétisante, n’est que l’équivalent de l’ancien porté à encore plus de hauteur et de distance, au-delà des étants. La pensée heideggerienne est la variante ultime de l’onto-théocentrisme . Exigeant 1 ‘étouffement de toute volonté et le décentrage de
soi au profit de l’Etre, elle veut ramener à soumission les étants libérés du Dieu judéo-chrétien . Elle ne constitue nullement une pensée nouvelle, mais prépare plutôt la restauration d’une vieille fiction et d’anciennes servitudes.

Pierre CHASSARD, après des études de philosophie, a publié un ouvrage sur la philosophie de Nietzsche. Tout en préparant d ‘autres ouvrages, il collabore actuellement à différentes publications, littéraires et philosophiques, en France et à l ‘étranger, notamment par des articles sur la philosophie allemande contemporaine.

Format : 240 x 110 – 158 pages

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Heidegger, l’être pensé”